J’ai tué

Publié le par Yélène

20121215-JAiTue.jpg« J’ai tué. Et vous savez que je m’en souviendrais longtemps. Vous êtes là pour que je sache, pour que je sache pourquoi. Vous êtes là, accueillez-moi, aidez-moi à comprendre pourquoi. Je veux savoir que vous êtes là, toujours, tout simplement. J’ai tué, et voulus m’en tuer. J’ai tué et je ne comprends toujours pas comment. J’ai tué et je ne sais plus où j’en suis. Je suis là, à souffrir et à vivre, je suis là à regarder dans le vague, à regretter de vivre. Je suis là et je ne vous vois pas, et je ne te vois pas. Je suis là comme par hasard, ne sachant, ne sachant où aller, et comment aller. Je suis là à ne vouloir penser, à être comme fou, à rejeter mon âme et me coupant de tout. Mais je reste debout, vous me dîtes : Reste debout, tiens. Le temps passe et les acceptations viennent, le temps passe et les compréhensions viennent. J’ai tué, cela a été mon choix. J’ai tué pour fuir, j’ai tué pour fuir mes insupportables émotions, j’ai tué pour que se taise ce que je ne voulais écouter. J’ai tué, mais je ne savais pas que je pouvais tuer. Et je ne m ‘en suis pas tué, je suis toujours là à vivre, calmement à vivre. Maintenant je dois, je dois donner, je dois aller et donner. »

Publié dans 201212

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article