éfcégée

Publié le par Yélène

20120131-efcegee.jpg(illustration de éfcégée) 

Elle : très noire.
Lui : très blond.
    On voit deux murs de l’intérieur d’une case en bois. A droite sont un bureau et une chaise, seuls un casque colonial et une lampe à pétrole y sont posés. A gauche est une porte grande ouverte, un court escalier en descend ; on y aperçoit une dense végétation enrobée d’un brouillard encore gris de la nuit. Un lit est proche du mur du fond avec une petite table de chevet.
    Lui est assis sur ses talons, il est sur une grande pierre lisse bleue, un peu sur la droite de la pièce ; il médite regardant devant lui, vers la salle. Au début il est seul ; elle apparaît à la porte. Elle est vêtue d’un tissu de couleurs vives entourant sa taille, une pièce croisée entoure ses seins ; elle est pieds nus. Lui porte juste un pantalon de lin, des sandales de cuir sont posées devant la pierre. Sur son torse se dessine la fenêtre derrière laquelle est un jeune soleil (la fenêtre est du côté salle, la lumière la suggère). Cette lumière se déplacera tout au long des scènes jusqu’à atteindre presque le plafond à la dernière réplique, rouge.

Publié dans 201201

Commenter cet article